Les Causes qui Annulent les Ablutions Sèches

Les ablutions sèches sont annulées par ce qui annule les ablutions mineures, car elles se substituent à ces dernières. Elles sont annulées aussi par la présence de l’eau pour celui qui n’en avait pas ou par la capacité d’en utiliser pour celui qui en était incapable.

Si quelqu’un procède aux ablutions sèches et fait sa prière, puis trouve ensuite de l’eau ou peut en utiliser, il n’a pas à refaire sa prière, même si le temps qui est imparti à cette prière n’est pas encore passé. En effet, on rapporte d’après Abu Sa’id Al-Khudhri, radhia allahu anhu, que deux hommes qui étaient partis en voyage ne trouvèrent pas d’eau au moment de faire leur prière. Ils procédèrent alors aux ablutions sèches avec de la terre propre et prièrent. Puis ils trouvèrent de l’eau avant que le temps de la prière soit passé. L’un refit sa prière tandis que l’autre se contenta de celle qu’il avait faite au moyen des ablutions sèches. Ils vinrent ensuite auprès du Prophète, salla l-Lahu alleyhi wa salam, et lui racontèrent leur histoire. Il s’adressa alors à celui qui n’avait pas refait sa prière, en lui disant : « Tu as fait ce qui est conforme à la Sunna et ta prière te suffit » et à celui qui avait refait ses ablutions mineures et sa prière, il dit : « Ta récompense sera double » (Abu Dawud et At-Tirmidhi).

Cependant, lorsque, après que le fidèle soit entré en prière et avant qu’il l’ait achevée, il a de nouveau de l’eau à portée de main et qu’il peut l’utiliser, l’état de pureté que lui a conféré son tayammum est annulé et il doit se purifier avec de l’eau, en vertu du hadith d’Abu Dharr cité plus haut.

Quant à celui qui se trouve en état d’impureté majeure ou celle qui a ses menstrues, s’ils recourent aux ablutions sèches pour une raison légitime et prient avec ce tayammum, ils ne sont pas obligés de refaire leur prière, ils devront se laver une fois qu’ils pourront utiliser de l’eau. Ceci en vertu du hadith de ‘Imran, radhia allahu anhu, qui dit: « Le Prophète, salla l-Lahu alleyhi wa salam, dirigeait la prière, quand, une fois celle-ci terminée, il vit un homme isolé du groupe qui n’avait pas prié avec eux. – « Ô untel, demanda le Prophète, qu’est-ce qui t’a empêché de faire ta prière avec les gens? ». Il répondit : « Je suis en état d’impureté majeure et je ne trouve pas d’eau ». Il lui dit : « Tu n’avais qu’à te servir de la terre propre, elle t’aurait suffi ». ‘Imran ajouta que lorsqu’ils trouvèrent ensuite de l’eau, le Prophète, salla l-Lahu alleyhi wa salam, donna un récipient à cet homme et lui dit : « Va et verse-le sur toi » (Al Bukhari).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :