Quelques Conseils Utiles pour Celui qui Fait ses Ablutions Mineures

– Toute parole sensée dite au cours des ablutions mineures est permise, car rien dans la Sunna n’indique le contraire.

– Les invocations prononcées au fur et à mesure du lavage des membres n’ont aucun fondement. Ce qui importe, c’est de se contenter des invocations citées plus haut dans la partie « les actes recommandés des ablutions mineures ».

– Lorsque celui qui fait ses ablutions mineures est dans l’incertitude du nombre de lavages de l’un de ses membres, il bâtit sa certitude sur le nombre minimum de lavages qui lui vient à l’esprit.

– Quand une substance fait écran entre le membre du corps à laver et k’eau, comme de la cire par exemple, elle rend caduque les ablutions. Par contre la teinture à l’exemple du henné, n’a aucune incidence sur les ablutions, car elle ne s’interpose pas entre la peau et l’eau.

– La femme en état de métrorragies, celui qui ne tient pas l’urine ou les gaz ou autres, feront leurs ablutions mineures pour chaque prière si leur indisposition est chronique ou impossible à maîtriser. Leur prière sera alors considérée comme valable.

– Il est permis de recourir à l’aide d’autrui pour faire ses ablutions mineures.

– Il est permis à celui qui fait ses ablutions mineures d’essuyer ses membres, que ce soit en hiver ou en été, au moyen d’une serviette ou autre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :