Celui qui fait l’Adhân, fait l’Iqâma

Tel est ce qui est recommandé, mais il n’y a pas d’inconvénient à ce qu’une autre personne que le muezzin fasse l’appel de l’iqâma. Ash-Shâfi’i a dit à ce sujet : « Lorsqu’un homme fait l’appel à la prière, je préfère que ce soit lui qui fasse l’iqâma ». At-Tirmidhi a dit de son côté que la plupart des gens de science soutiennent qu’il est préférable que ce soit celui qui fait l’appel à la prière qui fasse l’iqâma.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :