L’écoulement du Sang

L’écoulement du sang par des voies autres que les voies naturelles, que ce soit pour une cause de blessure, de pose de ventouse ou de saignement du nez et quelle qu’en soit la quantité. Al Hassan, radhia allahu anhu, a dit : « Les musulmans sont continuent jusqu’à aujourd’hui à prier dans leur sang ». Ce propos est rapporté par Al Bukhari. Il rapporte également : « Ibn ‘Umar pressa un bouton un bouton jusqu’à faire gicler du sang, mais il ne refit pas ses ablutions mineures ». De son côté, Ibn Abi Awfa, crachant du sang, continua sa prière. Pour sa part, ‘Umar Ibn Al-Khattab, radhia allahu anhu, fit sa prière tandis que le sang coulait de sa blessure. Quant à ‘Abbad Ibn Bishr, radhia allahu anhu, il reçut une flèche tandis qu’il priait et il continua sa prière » (Abu Dawud, Ibn Khuzayma, Al Bukhari).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :