L’Institution de l’Adhân

L’appel à la prière a été institué durant la première année de l’Hégire. Les causes de son institution sont évoquées dans les hadith suivants :

– Selon Nâfi’, Ibn ‘Umar disait : « Les musulmans évaluaient l’horaire des prières approximativement avant de se regrouper, mais personne n’appelait à la prière. Au cours d’un débat sur la question, certains dirent : « Utilisons une cloche comme les chrétiens. D’autres proposèrent le cor à la manière des juifs. ‘Umar dit alors : « Pourquoi ne pas charger un homme d’appeler à la prière? Sur ce, le Prophète, salla l-Lahu alleyhi wa salam, intervint et ordonna à Bilâl d’appeler à la prière. » (Ahmad et Al Bukhari).

– Selon ‘Abdallah Ibn Zayd Ibn ‘Abd-Rabbih : « Lorsque le Prophète, salla l-Lahu alleyhi wa salam, ordonna d’utiliser une cloche pour appeler les croyants à la prière – dans une version : en dépit de son aversion pour cette pratique chrétienne – je vis en songe un homme avec une cloche à la main ; Je lui demandai de me la vendre et lui expliquai ce que je comptais en faire. Il me proposa une meilleure pratique. Je demandai : « Quelle est-elle? ». Il répondit : « Tu diras : Dieu est le plus grand, quatre fois. Puis tu diras : Je professe qu’il n’y a de dieu que Dieu, deux fois. Puis : Je professe que Muhammad est l’envoyé de Dieu, deux fois. Puis tu diras : Venez à la prière, deux fois; Venez au salut, deux fois ; Dieu est le plus grand, deux fois ; Il n’y a de dieu que Dieu, une fois. Puis il s’arrêta un moment avant de reprendre : Au moment d’accomplir la prière, dis : Dieu est le plus grand, deux fois ; Je professe qu’il n’y a de dieu que Dieu, une fois ; Je professe que Muhammad est l’Envoyé de Dieu, une fois ; La prière est annoncée, deux fois ; Dieu est le plus grand, deux fois ; il n’y a de dieu que Dieu, une fois ». Le lendemain, je racontai mon rêve au Prophète, salla l-Lahu alleyhi wa salam, qui me dit : « C’est là une vision véridique, si le Dieu le veut ; va raconter à Bilâl ce que tu as vu et dis-lui d’appeler à la prière selon ce que tu as appris en rêve, car il a une voix plus porteuse que la tienne ». Après que Bilâl eut terminé l’appel, ‘Umar, après l’avoir entendu, arriva en courant, et dit au Prophète : « Par Dieu, c’est aussi ce que j’ai vu et entendu en rêve ». Le Prophète dit alors : « Dieu soit loué! » (Ahmad, Abu Dawud, Ibn Maja, Ibn Khuzayma, At-Tirmidhi).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :