La Célébration en Commun de la Prière Surérogatoire Nocturne du Ramadan

Il est loisible d’accomplir cette prière en commun ou individuellement. Toutefois, sa célébration en commun à la mosquée demeure préférable, de l’avis de la majorité des savants. Il a été signalé précédemment que le Prophète, salla l-Lahu alleyhi wa salam, a bel et bien présidé cette prière, et qu’il a pris soin de ne pas en faire un usage quotidien de peur qu’elle ne se transforme en prescription. Il advint par la suite que ‘Umar regroupa les musulmans autour d’un imâm pour la réalisation de cette pratique culturelle. ‘Abd Ar-Rahmân Ibn ‘Abd Al-Qâri raconte : « Ayant accompagné ‘Umar à la mosquée une nuit de Ramadan, nous trouvâmes les gens dispersés, les uns priant seuls, les autres célébrant ce culte en commun. Et ‘Umar de déclarer : « Il me semble qu’il serait bien mieux de regrouper ces orants autour d’un seul récitant ». Sitôt dit, sitôt fait. L’imâm désigné fut Ubayy Ibn Ka’b. Une autre nuit, je me rendis avec lui à la mosquée. Les gens suivaient la prière de leur récitant. Et ‘Umar de s’exclamer : « Quelle belle innovation que celle-là! Ceux qui sommeillent en la délaissant valent mieux que les orants qui s’y attèlent », voulant dire par là qu’il vaut mieux l’effectuer à la fin de la nuit. Ce propos est rapporté par Al-Bukhâri, Muslim, Ibn Khuzayma, Al-Bayhaqî, entre autres traditionnistes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :