Il est permis d’Effectuer les Prières Surérogatoires en Position Assise

Il est loisible d’accomplir les prières surérogatoires en position assise quand bien même on serait capable de se tenir debout ; il est tout aussi loisible de prier tantôt en se tenant assis, tantôt en restant debout, y compris au cours d’un seul et même cycle de prière ; peu importe si on fait avant ou après l’une ou l’autre de ces postures, toutes ces possibilités étant offertes. On peut s’asseoir comme on veut ; cependant il est préférable de se tenir les jambes croisées.

Muslim rapporte ce propos d’après ‘Alqama : « J’ai demandé à ‘Aisha : Comment le Prophète, salla l-Lahu alleyhi wa salam, s’y prenait pour effectuer ses deux cycles de prière en position assise? – Il récitait le Coran, puis lorsqu’il voulait faire son inclinaison, il se levait pour cela ».

Citant également ‘Aisha, Ahmad, Abû Dâwûd, At-Tirmidhi, An-Nasa’i et Ibn Mâja rapportent ce propos : « Je n’ai jamais vu le Prophète, salla l-Lahu alleyhi wa salam, se tenir assis dans ses prières nocturnes, jusqu’à ce qu’il fût avancé en âge. Il demeurait assis à lire le Coran jusqu’à ce qu’il lui restât une trentaine ou une quarantaine de versets, auquel cas il se mettait debout pour les réciter avant de se prosterner ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :