La Lecture de la Prière du Soir (‘ishâ)

Au cours de cette prière, le Prophète, salla l-Lahu alleyhi wa salam, lisait Al-Tîn (95). On rapporte qu’il désigna pour Mu’âdh les sourates 91 (Ash-Shams), 87 (Al-A’la), 92 (Al-Layl) et autres. Il lui reprocha, un jour, le fait d’avoir récité la sourate 2 (Al-Baqara) après avoir prié derrière lui. Or, Mu’âdh, après être allé chez les Banû ‘Amr, avait récité cette sourate après qu’une partie de la nuit fut passée. Le Prophète, salla l-Lahu alleyhi wa salam, lui dit alors : « Ô Mu’âdh! serais-tu un fauteur de troubles? ». Les auteurs critiques se sont attachés à cette remarque et ne se sont pas préoccupés de ce qui était dit avant et après.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :