Mérite de la Prière en Commun

La prière en commun est une sunna fortement recommandée ; son mérite est mis en exergue par maints hadith, dont les suivants :

– Ibn ‘Umar rapporte que le Prophète, salla l-Lahu alleyhi wa salam, a dit : « La prière en commun surpasse de vingt-sept degrès la prière faite par l’orant qui prie seul. » (Al Bukhâri et Muslim).

– Abû Huraya rapporte que le Prophète, salla l-Lahu alleyhi wa salam, a dit : « Pour tout homme, le prière en commun est vingt-sept fois meilleure que celle accomplie chez lui ou dans son commerce. Car s’il fait dûment ses ablutions et sort en direction de la mosquée, animé uniquement par le zèle de la prière, tout pas qu’il fera l’exhaussera d’un degrès et effacera l’un de ses péchés. L’office accompli, les anges prieront sur lui tant qu’il sera dans la mosquée, ta,t qu’il y sera en état de pureté : « Seigneur, prie sur lui, diront-ils, Seigneur, accorde-lui Ta miséricorde ». Tant qu’il attendra la prière suivante, il sera considéré comme étant toujours en prière ». Ce hadith est rapporté par Al-Bukhâri et Muslim ; la version mentionnée ici est celle d’Al-Bukhâri.

– Abû Huraya rapporte qu’un homme aveugle vint trouver un jour le Prophète, salla l-Lahu alleyhi wa salam, : « Ô Messager de Dieu, lui dit-il, je n’ai personne qui me conduise à la mosquée ». Et il demanda au Prophète, salla l-Lahu alleyhi wa salam, l’autorisation de faire la prière à la maison. Lorsqu’il s’éloigna, le Prophète, salla l-Lahu alleyhi wa salam, l’appela et lui demanda : « Entends-tu l’appel à la prière? – Oui, répondit l’homme – Réponds-y donc », conclut le Prophète. Ce hadith est rapporté par Muslim.

– Abu Huraya rapporte que le Prophète, salla l-Lahu alleyhi wa salam, a dit : « Par Celui qui détient mon âme entre Ses mains, je pensais demander qu’on m’apporte du bois, et charger quelqu’un de présider la prière ; puis m’en aller trouver des gens (qui ne viennent pas à la mosquée) et les brûler dans leurs demeures ». Ce hadith est rapporté par Al-Bukhâri et Muslim.

– Ibn Mas’ûd a dit : « Que celui qui désire faire la rencontre de Dieu en tant que musulman veille à faire les cinq prières dès qu’on y appelle. Car Dieu a édicté pour votre Prophète des sunan de guidance ; or ces prières relèvent bel et bien des sunan de la guidance. Si vous priez dans vos maisons comme le font les insouciants, vous aurez enfreint la sunna de votre Prophète. Et si vous délaissez la sunna de votre Prophète, vous serez voués à l’égarement. Or, vous le savez, il n’est que l’hypocrite avéré qui la délaisse. On en est arrivé même à amener tel ou tel, porté par deux hommes, pour le mettre dans le rang des orants ». Ce hadith est rapporté par Muslim, qui propose dans une autre version : « Le Messager de Dieu, salla l-Lahu alleyhi wa salam, nous a enseigné les sunan de la guidance : faire la prière dans la mosquée où l’appel est effectué ».

– Abû Ad-Dardâ’ affirme avoir entendu le Messager de Dieu, salla l-Lahu alleyhi wa salam, dire : « Tout groupe au sein duquel on n’appelle pas à la prière, qu’il s’agisse de trois personnes dans un hameau ou d’un groupe de bédouins, est inexorablement dominé par Satan. Faites la prière en commun, car ce sont les brebis isolées que dévore le loup ». Ce hadith est rapporté par Abû Dawûd, assorti d’une chaîne jugée bonne (hasan).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :