Ce qui est Recommandé dans la Prière Surérogatoire du Coucher du Soleil

Après la récitation de la Fatiha, il convient de lire les sourates 109 al kafirun et 112 al ikhlas. En effet, Ibn Mas’ûd affirme avoir entendu à d’innombrables reprises le Prophète, salla l-Lahu alleyhi wa salam, psalmodier, lors des deux cycles de prière surérogatoires postérieurs à l’office du coucher du soleil et celles antérieurs à l’office de l’aube, les sourates 109 al kafirun et 112 al ikhlas (Ibn Maja et At-Tirmidhi).

Il est également préférable que cette prière soit accomplie à la maison. Qu’on en juge par ce propos transmis par Mahmûd Ibn Labîd : « Le Prophète, salla l-Lahu alleyhi wa salam, se rendit un jour chez les Banû ‘Abd Al-Ashhal. Lorsqu’il eut fini de célébrer l’office du coucher du soleil, il leur enjoignit : « Faites les deux cycles de prière chez vous » (Ahmad, Abû Dâwûd, At-Tirmidhi, An-Nasa’i). Il a d’ailleurs été précisé plus haut que le Prophète, salla l-Lahu alleyhi wa salam, les effectuait chez lui.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :