La Prière sur le Prophète

Lors du dernier tashahhud, il est recommandé à l’orant de prier sur le Prophète, salla l-Lahu alleyhi wa salam, en prononçant l’une des formules suivantes :

– Abu Mas’ud rapporte ce propos : « Bashir Ibn Sa’d interrogea le Prophète, salla l-Lahu alleyhi wa salam, en ces termes : « Ô Messager de Dieu, le Seigneur nous a enjoints de prier sur toi. Comment y procéder? » Après un bref silence, le Prophète, salla l-Lahu alleyhi wa salal, répondit : « Dites : « Seigneur, prie sur notre Prophète Muhammad et sa famille, comme tu as prié sur Ibrahim et la famille d’Ibrahim ; bénis Muhammad et sa famille comme tu as béni Ibrahim et la famille d’Ibrahim, Tu es certes digne de louange et de glorification ». Puis saluez comme d’habitude ». (Muslim et Ahmad)

Allâhumma salli ‘alâ Muhammad wa ‘alâ âli Muhammad kamâ sallayta ‘alâ Ibrâhîm wa ‘alâ âli Ibrâhîm. Allâhumma bârik ‘alâ Muhammad wa ‘alâ âli Muhammad kamâ bârakta ‘alâ Ibrâhîm wa calâ âli Ibrâhîm. Innaka hamîdun, majîd.

– Ka’b Ibn Ujra a dit : « Nous demandâmes : « Ô Messager de Dieu, maintenant que nous savons comment prononcer le salut sur ta personne, dis-nous comment prier sur toi ». Le Prophète répondit : « Dites : « Seigneur, prie sur notre Prophète Muhammad et sa famille, comme tu as prié sur Ibrahim et la famille d’Ibrahim, Tu es certes digne de louange et de glorification ; bénis Muhammad et sa famille comme tu as béni Ibrahim et la famille d’Ibrahim, Tu es certes digne de louange et de glorification. (Al Bukhari, Muslim, et d’autres)

Allâhumma salli ‘alâ Muhammad wa ‘alâ âli Muhammad kamâ sallayta ‘alâ Ibrâhîm wa ‘alâ âli Ibrâhîm. Innaka hamîdun, majîd. Allâhumma bârik ‘alâ Muhammad wa ‘alâ âli Muhammad kamâ bârakta ‘alâ Ibrâhîm wa calâ âli Ibrâhîm. Innaka hamîdun, majîd.

La prière sur le Prophète, salla l-Lahu alleyhi wa salam, sans être obligatoire, est recommandée. Ainsi, At-Tirmidhi, Ahmad et Abu Dawud rapportent ce propos de Fudala Ibn Ubayd : « Le Prophète, salla l-Lahu alleyhi wa salam, ayant entendu un homme invoquer dans l’office sans prier sur sa personne, dit : « Cet homme est bien pressé ». Puis il le fit appeler et conseilla cet homme – ou un autre – en ces termes : « Quand vous priez, commencez par louanger et exalter Dieu, puis priez sur le Prophète, salla l-Lahu alleyhi wa salam ; ensuite invoquez Dieu et implorez comme bon vous semble ».

D’après l’auteur du « Muntaqa », ceci constitue la preuve que la prière sur le Prophète, salla l-Lahu alleyhi wa salam, n’est pas une obligation ; en effet en cas d’omission, l’orant n’est pas enjoint de refaire la prière. Cet argument est étayé par ce propos du Prophète, salla l-Lahu alleyhi wa salam, rappporté par Ibn Mas’ud : « L’orant a toute latitude de procéder comme bon lui semble ». Ash-Shawkani a dit : « Je n’ai trouvé aucun élément qui tende à prouver que cette prière est obligatoire ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :