La Récitation du Coran de la Prière Impaire

Après la lecture de la Fatiha, on a le loisir de réciter n’importe quel verset du Coran. D’après ‘Ali, il n’y a rien dans le Coran qui soit à délaisser. Aussi, l’orant peut-il faire la prière impaire avec les versets coraniques qu’il voudra. Il est toutefois préférable, s’il s’agit de trois cycles de prière, de réciter lors du premier cycle, après la Fatiha, la sourate 87 ; lors du second cycle, la sourate 109 ; et lors du troisième, la sourate 112 ainsi que les sourates 113-114. A telle enseigne que Ahmad, Abû Dâwûd et At-Tirmidhi ont rapporté ce propos attribué à ‘Aisha : « Le Prophète, salla l-Lahu alleyhi wa salam, récitait dans le premier cycle de prière la sourate 87 ; dans le second cycle, il récitait la sourate 109 ; et dans le troisième cycle la sourate 112 ainsi que les sourates 113 et 114 ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :