Poser la Main Droite sur la Main Gauche

Il est recommandé de mettre la main droite sur la main gauche au cours de la prière. Quelques vingt hadith rapportés par dix huit Compagnons et ceux qui les ont suivis mettent l’accent sur cette pratique. Citons, parmi ces hadith, celui rapporté par Sahl Ibn Sa’d, lequel dit : « Il fut ordonné aux gens de poser la main droite sur l’avant-bras gauche au cours de la prière ». Abu Hazim a dit : « Cela ne peut être attribué qu’au Prophète, salla l-Lahu alleyhi wa salam ». (Al Bukhari et Malik). On rapporte aussi : « Il nous a été prescrit, à nous, communauté des prophètes, de hâter la rupture du jeûne et de retarder le dernier repas de la nuit (suhur) ainsi que de poser la main droite sur la main gauche durant la prière ». En outre, Ahmad et d’autres traditionalistes rapportent, d’après Jabir, que le Prophète, salla l-Lahu alleyhi wa salam, passa un jour devant un homme qui faisait sa prière, la main gauche posée sur la droite. Il lui déplaça les mains et mit la droite sur la gauche. Tous les hadith en la matière sont réputés authentiques et cette pratique fait l’objet d’un consensus entre les savants.

L’endroit où l’on pose les mains :

Al-Kamal Ibn Al-Humam note qu’aucun hadith authentique n’oblige les fidèles à poser les mains au-dessous du thorax ou du nombril. Cependant, il est courant chez les hanafites de poser les mains sous le nombril, tandis que les Shafi’ites les posent sous le thorax. En tout état de cause, Ahmad admet que les deux positions sont valables l’une et l’autre. Cependant, on note certaines s=réserves que d’autres jurisconsultes précisent par référence à d’autres sources.

Citons Hulb At-Ta’i qui dit : « J’ai vu le Prophète, salla l-Lahu alleyhi wa salam, poser la main droite sur la main gauche à hauteur de la poitrine et à l’endroit du poignet de la main gauche » (Ahmad). Par ailleurs, Wa’il rapporte : « J’ai fait la prière avec le Prophète, salla l-Lahu alleyhi wa salam, et j’ai vu qu’il posait la main droite sur la main gauche, sur sa poitrine » (Ibn Khuzayma). Abu Dawud et An-Nasa’i l’ont rapporté dans cette version : « Ensuite, il mit la main droite sur le dos de sa main gauche, sur l’articulation située entre la main et l’avant-bras ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :